Taille du texte : A- A A+

Violences faites aux femmes : agir grâce au 39 19

3919 : le numéro d’écoute national

En savoir plus keyboard_arrow_down

La santé des femmes constitue aujourd’hui un enjeu majeur de santé publique.

L’URPS Kiné Île-de-France est déjà engagée sur ce sujet à travers la participation à la campagne Octobre Rose, dans le but de favoriser le dépistage du cancer du sein.

 

Aujourd’hui, c’est sur une autre thématique, non moins importante, sur laquelle l’URPS souhaite communiquer : les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes.
 

Les chiffres de référence sur les violences faites aux femmes parlent malheureusement d’eux-mêmes.
En France :

  • Chaque année, 219 000 femmes en moyenne sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles.
  • Chaque année, 94 000 femmes en moyenne sont victimes de viols ou de tentatives de viols.
  • La France comptait en 2004, environ 53 000 femmes adultes ayant subi des mutilations sexuelles.
  • Depuis le début de l'année 2019, 100 femmes ont été tuées par leur partenaire.

 

Le kinésithérapeute est un acteur qui intervient quotidiennement, dans le parcours de santé des femmes, notamment de manière spécifique à travers la rééducation périnéale et post partum. L’exercice de cette activité peut amener le professionnel à détecter ce type de violence, qu’elle soit physique ou non.

 

Les professionnels de santé doivent faire partie intégrant du dispositif partenarial de repérage, d’accompagnement et de prise en charge des femmes victimes de ces violences.

Le 3919 est le numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violence, à leur entourage, et aux professionnels concernés.

 

 

L’URPS Kiné Île-de-France s’associe à cette campagne nationale et contribuera à l’organisation de soirées pluriprofessionnelles sur ce sujet en Île-de-France pour former et informer de manière efficace les professionnels de santé.

 

 

Téléchargez ci-dessous les outils de formation sur les violences faites aux femmes :

Ressources mises à disposition par la Haute Autorité de Santé :

- Recommandation de bonne pratique : « Repérage des femmes victimes de violences au sein du couple »

- Fiche "Comment repérer – évaluer"

- Fiche "Comment agir"

L'objectif de ces documents est d'apporter une aide aux professionnels de santé pour renforcer leur implication dans la prise en charge de femmes victimes de violence, favoriser le repérage et faciliter la coordination entre eux.