Taille du texte : A- A A+

Etude sur les conditions d’exercice de la profession de kinésithérapeute

Aujourd’hui et demain en Île-de-France

En savoir plus keyboard_arrow_down

L’URPS Kiné IDF a confié au cabinet Plein Sens une vaste étude sur les conditions d’exercice de la profession de kinésithérapeute, aujourd’hui et demain, en Île-de-France.

 

Ce travail vise une connaissance qualitative de l’offre de kinésithérapie sur les territoires franciliens et une compréhension fine de la manière dont elle trouve place dans l’offre de soins locale, au regard des besoins de la population.

 

Cette étude reposera sur le recueil de témoignages de praticiens – kinésithérapeutes, médecins de ville et médecins hospitaliers - mais également d’étudiants en kinésithérapie et de patients.

Cette étude a reçu le soutien de l’ARS Île-de-France, et sera réalisée en partenariat avec le Conseil régional de l’Ordre des Kinésithérapeutes, la FNEK, les instituts de formation et les associations de patients.

 

Afin de saisir au mieux la manière dont, sur un territoire donné, les patients peuvent être orientés ou s’orienter vers le praticien qui saura leur prodiguer les soins qu’ils requièrent, le cabinet Plein Sens a proposé de concentrer ses investigations sur 3 territoires illustrant a priori des configurations d’exercice professionnel contrastées :

  • le 16ème arrondissement de Paris
  • le territoire de la commune de Saint-Denis et ses marges
  • le canton de Rebais et ses alentours (Seine-et-Marne).

Ainsi, sur chacun de ces territoires, des kinésithérapeutes, médecins généralistes et spécialistes, exerçant en libéral et/ou en établissement de soins, se verront directement sollicités par le cabinet Plein Sens à qui revient par ailleurs le travail d’échantillonnage de ces professionnels.

 

Ainsi vous sera-t-il peut-être proposé de vous entretenir pendant une heure environ, en toute confidentialité, avec l’un des consultants du cabinet Plein Sens, Yaël Ben Ayoun, Caroline Moriceau ou Nicolas Ponchaut. 

 

Nous  vous remercions par avance de l’accueil que vous réserverez le cas échéant à ces sollicitations ; vos témoignages, précieux, sur votre pratique, votre environnement, votre patientèle, viendront nourrir la réflexion engagée sur l’avenir de notre profession en Île-de-France.