Taille du texte : A- A A+

Accompagner

Travailler - Participer- Expérimenter - Former

En savoir plus keyboard_arrow_down

Ouverture des plateaux techniques des SSR aux libéraux

L'ouverture des plateaux techniques aux kinésithérapeutes libéraux est une opportunité pour affirmer le travail essentiel effectué par les kinésithérapeutes sur ces plateaux techniques. L’ouverture du plateau technique en tant que structure ressource est par ailleurs une des pistes qui peut contribuer au virage ambulatoire et au décloisonnement des relations ville-hôpital. Elle peut également permettre aux libéraux :

  • de travailler avec les autres professionnels autour du patient et notamment avec les kinésithérapeutes salariés.
  • de participer à des programmes de recherche
  • d’expérimenter de nouveaux modes d'exercice ou de prise en charge des patients
  • de former ou d’accueillir des stagiaires dans ce lieu de formation.

À la suite du travail effectué depuis 2013 au sein du COPIL SSR, qui a abouti à la publication par l’ARS en août 2016 du guide pour les directeurs de SSR, nous avons souhaité élaboré un guide complet à l’usage des kinésithérapeutes, Pour cela, nous avons invité tous pensé et rédigé avec les responsables franciliens des organisations professionnelles représentants les kinésithérapeutes (étudiants, Ordre, syndicats salariés et libéraux, association déficients visuels). Consultez la FAQ sera également proposé sur notre site pour trouver toutes les réponses répondre aux questions que vous vous posez.


Les permanences d’aides à l’installation et les journées découvertes

Vous avez un projet d’installation en Île-de-France ?

En 2016, des membres de l’URPS kiné ont participé à plus de 20 permanences répondant ainsi concrètement aux questions précises des kinésithérapeutes souhaitant s’installer dans un département. Ces permanences regroupent : un membre de l’Ordre, un membre de la caisse primaire d’assurance maladie, un membre de l’ARS et un membre de l’URPS.

La durée de l’entretien est généralement d’une heure et toutes les réponses sont apportées au kinésithérapeute, soit immédiatement, soit à distance de la réunion. Depuis la création des PDAI, l’URPS kiné a apporté ses conseils à plus de 50 kinésithérapeutes sur l’ensemble de la région. Nous mettrons en ligne en 2017 un résumé des questions les plus fréquentes.

Dans un autre format, deux journées d’installations ont été organisées, une à la faculté de Saint-Quentin-en-Yvelines et l’autre à la faculté de Bobigny. À cette occasion, nous avons pu répondre aux étudiants et aux professionnels venant chercher des informations précises ou générales sur l’installation dans les départements 77, 78, 93 et 95.

Pour bénéficier de conseils professionnels et administratifs, il suffit de vous inscrire à une Permanence. Nous prendrons ensuite contact avec vous par téléphone pour fixer un horaire de rendez-vous, entre 13h30 et 16h30. Attention : les inscriptions sont clôturées 15 jours avant la date de la permanence.


Décrire son activité grâce au Répertoire Opérationnel des Ressources (ROR)

Notre société n'a jamais autant eu de moyens de communication, ce qui peut rendre de plus en plus difficile la recherche d'informations claires et authentiques. Le Répertoire Opérationnel des Ressources (ROR) est un outil informatique qui sera à disposition des kinés d'Île de France en début d'année 2018.

Il vise à aider le kinésithérapeute à mieux orienter le patient au regard de l'offre de santé disponible sur un territoire. Déjà mis en place depuis plusieurs années dans les établissements, le ROR permettra à chaque professionnel de renseigner son activité sur un outil sécurisé, validé par le conseil national de l'ordre.

Concrètement, comment pourra-t-on se servir du ROR ?

1) Le ROR ne constituera pas une publicité pour le professionnel

2) Dès qu'il sera disponible, vous trouvez vous inscrire sur l'interface, qui sera disponible sur ce site, et renseigner votre activité

3) Lorsque les kinésithérapeutes auront rempli leur fiche descriptive, cela permettra aux autres professionnels de trouver une information permanente et d'orienter au mieux les patients en fonction des spécificités des professionnels

4) Les données du ROR ne sont accessibles qu’aux professionnels et aux établissements.

5) Une fois le travail finalisé au niveau interrégional, l’information sera transmise au niveau national à l’Ordre, aux syndicats et au ministère, dans l’optique d’une généralisation du dispositif.


L’accessibilité des cabinets aux personnes handicapées

En 2015, l’URPS MK IDF a conclu un partenariat avec Bureau Veritas offrant à l’ensemble des kinésithérapeutes franciliens une remise de 20 % sur l’établissement de diagnostics et sur la constitution de dossiers d’Ad’AP (Agenda d’Accessibilité Programmée).

Ce partenariat a été prolongé en 2016. Nous recevons encore aujourd’hui des appels de la part de kinésithérapeutes concernant les démarches à suivre. Nous les orientons vers notre site internet et vers le référent accessibilité de leur département.


L'AP-HP fait la promotion de la kinésithérapie

L'AP-HP vient de mettre à disposition son livret d'information à destination des étudiants en kinésithérapie et des professionnels. L'URPS MK IDF a travaillé en collaboration avec l'AP-HP pour la réalisation de ce livret.

On y apprend que l’ouverture des plateaux techniques aux masseurs-kinésithérapeutes libéraux permet de renforcer l’offre de proximité. C’est l’une des voies possibles pour mettre en œuvre la filière ville hôpital et avancer vers l’ambulatoire. Des vacations à 25€/heure sont proposées aux professionnels du secteur libéral dans le cadre de la prise en charge des patients. Le livret complet est disponible via le bouton ci-dessous.