Taille du texte : A- A A+

Clinicat : la simulation en santé

Pour informer les maîtres de stage libéraux

En savoir plus keyboard_arrow_down

La réforme des études de kinésithérapie mise en oeuvre depuis septembre 2015, prévoit l'ajout d'une année de formation pour les étudiants qui sont entrés en institut de formation à cette date. Par conséquent, il y aura une promotion supplémentaire par IFMK à la rentrée 2018, ce qui représente environ 700 étudiants en Île-de-France.

Au delà de la problématique d'organisation de la formation théorique, l'enjeu majeur sera la recherche de maîtres de stage pour accueillir ces étudiants, notamment dans le secteur libéral. Face à cette problématique, l'URPS Kiné Île-de-France, sous l'impulsion de David Chérubin, a organisé un groupe de travail avec les directeurs d'IFMK, le conseil de l'Ordre des masseurs-kinésithérapeutes, un représentant des kinésithérapeutes salariés, et la FNEK, dans le but d'accompagner les kinésithérapeutes libéraux souhaitant accueillir des stagiaires dans leurs cabinets.
 



Pour remplir cet objectif, un outil de simulation en santé (réalisé en coopération avec la société SimForHealth) leur sera proposé, et leur permettra de procéder à une auto-évaluation gratuite de leurs compétences d'accueil et d'encadrement d'un stagiaire. Les kinésithérapeutes se connecteront via le site de l'URPS sur une plateforme de simulation, sur laquelle ils seront guidés pour réaliser leur propre évaluation et s'informer.

Le groupe de travail a défini 6 situations dans lesquelles le kinésithérapeute se retrouvera dans cet outil :

1) Accueil du stagiaire et définition des objectifs de stage
2) Situation emblématique de formation clinique
3) Connaissance de la réforme des études
4) Situation avec erreur et accompagnement du stagiaire
5) Communiquer (interagir) avec les autres professionnels de santé en formalisant le dossier patient
6) Situations d'évaluation

Pour chaque situation, notre équipe a construit un scénario en partenariat avec SimForHealth.
 

      

Aperçus de différentes situations dans l'outil (en développement)
 


Cet outil n'a pas pour but de valider un diplôme ou de sanctionner un professionnel, mais bien d'accompagner les kinésithérapeutes sur les compétences qu'il lui reste à acquérir après l'auto-évaluation.

La plateforme de simulation sera disponible pour tous les kinésithérapeutes d'Île-de-France dès la rentrée 2018. Si vous êtes intéressés à l'idée d'accueillir un étudiant en stage :

- Prenez contact avec un IFMK (ce sont eux qui délivrent les agréments des terrains de stage).

- Réalisez l'auto-évaluation gratuitement.

- Revenez vers lui avec votre résultat.