Taille du texte : A- A A+

COVID-19 : Equipements de protection, dépistage & hygiène

Se fournir, utilisation correcte des équipements, gestes barrières, dépistage...

En savoir plus keyboard_arrow_down
printImprimer

Retrouvez ici les informations officielles au sujet de votre protection et celle des patients.

Dernière mise à jour : 03/08/20
 

Consultez nos autres articles-thématiques :



NOUVEAU! FIN D'APPROVISIONNEMENT EN MASQUES
Source : DGS Urgent - 2020-INF-40

Depuis le début de l'épidémie de Covid19, l'Etat a organisé la distribution de masques et de certains équipements de protection individuelle (EPI) aux acteurs des secteurs sanitaire et médico-social, dont les kinésithérapeutes libéraux(ales).


La fin du dispositif de distribution de ces équipements est programmée en semaine 40 (du 28 septembre au 4 octobre).

Tous les professionnels de santé du secteur ambulatoire doivent donc s'organiser pour être en capacité de s'approvisionner de manière autonome à partir du 5 octobre. Dès aujourd'hui, il est donc fortement conseillé d'anticiper en commençant à passer des commandes auprès de vos fournisseurs habituels.

Par ailleurs, chaque professionnel de santé est invité à constituer un stock de sécurité de masques chirurgicaux et FFP2 et autres EPI nécessaires à la prise en charge de patients Covid (gants, blouses, charlottes, tabliers, lunettes) correspondant à 3 semaines de consommation en temps de crise épidémique.

Un stock stratégique national de masques chirurgicaux et FFP2 de 10 semaines de consommation de crise est en cours de constitution, couvrant le délai d'approvisionnement à l'international avec une marge de sécurité. Concernant les EPI hors masques, un stock mensuel national a été constitué pour effectuer les prélèvements et tests biologiques spécifiques Covid et pour la prise en charge des patients Covid en ville.




INFORMATIONS MASQUES & GANTS

Le 31/07/2020, l’ARS Île-de-France et l’URPS Pharmaciens IDF nous ont indiqué que les stocks en masques chirurgicaux et FFP2, à destination des professionnels de santé de ville, sont constitués de façon à en garantir la distribution par les officines.

Les kinésithérapeutes restent éligibles à une commande de 18 masques par semaine dont 6 FFP2 maximum ; et ce grâce à l’utilisation de la plateforme MonPharmacien-IDF

  • Dans l’hypothèse où vous rencontreriez des difficultés pour vous approvisionner, merci de nous en informer afin que nous puissions remonter les éventuelles difficultés.

L’ARS Île-de-France nous a par ailleurs informés d’une situation de tension nationale pour l’approvisionnement en gants, générant des difficultés d’approvisionnement chez les différents fournisseurs.

 

AERATION, VENTILATION ET CLIMATISATION

L'été arrive, et avec lui de potentielles vagues de chaleur.
Comment faire pour que votre cabinet ne monte pas trop en température, tout en respectant les règles d'aération liées au COVID-19 ? 


Vous trouverez plusieurs éléments de réponse dans le document MIN-santé ci-dessous, à destination des établissements de santé initialement ; nous le communiquons car il contient des précisions quant aux dispositifs d’aération, de ventilation et de climatisation.

Voir le document complet ICI


Il précise notamment les points suivants :

  • Renouvellement de l'air des espaces intérieurs
  • Mesures-socles de protection des espaces intérieurs vis à vis de la chaleur
  • Mesures de rafraichissements des espaces intérieurs




DEPISTAGE SUR PRESENTATION DE LA CPS

Un nouvel arrêté est paru au Journal Officiel de ce jour. Désormais, les professionnels de santé peuvent, sur présentation de leur Carte de Professionnel de Santé (CPS) demander un dépistage d’infection au COVID-19, ou un test de détection d’anticorps contre ce virus.

Ils peuvent le faire dans le laboratoire de leur choix et ces tests seront intégralement pris en charge par l’Assurance Maladie

Consulter l'arrêté ICI


 

PLUS BESOIN DE CARTE VITALE POUR RETIRER VOS MASQUES

Depuis le déconfinement, vous avez pu remarquer que votre pharmacie de référence (choisie via la plateforme MonPharmacien-IDF.fr) vous demandait votre carte vitale, afin de pouvoir retirer votre dotation de masques. 
Cela ne devrait plus être le cas désormais : l’Assurance Maladie a mis en place un dispositif permettant aux pharmacies de facturer aux professionnels de santé sans avoir à connaître leur n° NIR, et sans présentation de la carte vitale. Cela vous permettra donc de continuer à recevoir votre dotation gratuitement (sans application du montant de franchise de 50 centimes).

Les pharmacies ont été informées de cette nouvelle procédure ; cependant, si votre pharmacie référente continuait à vous demander votre carte vitale, n’hésitez pas à lui indiquer la procédure suivante :

  • 
Renseigner le NIR anonyme spécifique 1 55 55 55 CCC 023 (dans lequel CCC correspond au numéro de la caisse de rattachement du pharmacien)

  • Renseigner la date de naissance : 31/12/1955
  • 
Renseigner le code exonération EXO 3
  • 
Etablir la facture en télétransmission SESAM sans Vitale.
     

Voir le document complet ICI

 

TESTS SEROLOGIQUES DESTINES AUX PROFESSIONNELS DE SANTE

Valérie PECRESSE, présidente du Conseil Régional d’Île-de-France nous a transmis un courrier dans lequel elle nous informe de la mise à disposition, auprès des mairies, de tests sérologiques destinés aux professionnels de santé.

Vous pourrez ainsi évaluer, gratuitement votre situation sérologique.

Pour l’heure, nous ne connaissons pas les modalités d’organisation prévues par les municipalités. Nous vous invitons donc à vous rapprocher directement de vos mairies.
 
Voir le document complet ICI



DE COMBIEN DE MASQUES PUIS-JE BENEFICIER ?

A partir du 11 mai, 18 masques par semaine et par kinésithérapeute (dont 6 FFP2 maximum) sont prévus, ainsi que pour les étudiants qu'ils accueillent. 

Cette semaine encore (semaine 21), en raison de tensions sur les approvisionnements, les masques FFP2 sont réservés prioritairement à certains professionnels parmi les plus exposés, dont les kinésithérapeutes pour les actes de kinésithérapie respiratoire.



La procédure pour récupérer la dotation en masques ne change pas : l'inscription à monPharmacien-IDF.fr permet à chaque kinésithérapeute francilien d'être attaché(e) à une seule pharmacie, afin de faciliter la récupération des masques mis à disposition par l'Etat. Il vous faudra vous inscrire, puis faire une demande de masques chaque semaine.
Attention : si vous accueillez un(e) stagiaire, c'est à vous de commander sa dotation sur la plateforme MonPharmacien. 

Lors de la demande de masques, il vous faudra alors inscrire le nombre "2" dans la case "Préparateurs en pharmacie, Etudiants, Personnes accueillies" (procédure of
ficielle convenue avec l'URPS Pharmaciens IDF).




Pour éviter de surcharger les officines, n’y allez pas directement mais attendez le mail de votre pharmacie, via MonPharmacien, qui attestera que la commande est prête. Les pharmacies n’ont pas forcément toutes reçu la dotation, notamment les masques FFP2. 
En cas de souci avec la plateforme MonPharmacien-IDF, contactez-nous ! 


Bon à savoir : à partir du déconfinement, ce système coexiste avec la reprise de circuits classiques de distribution de masques, qu’ils soient sanitaires ou grand public ; les pharmaciens notamment peuvent à nouveau vendre des masques issus de leur propre stock, en plus des masques du stock Etat distribués gratuitement aux populations éligibles. 

Voir le document officiel du Ministère de la Santé

Voir le document officiel de l'ARS IDF

 

RECOMMANDATIONS DE LA SF2H

A l’heure du déconfinement, la Société française d'Hygiène Hospitalière (SF2H) a publié de nouvelles recommandations. 
Vous pourrez trouver dans ce document, aux pages 13 à 16, des précisions concernant les cabinaux libéraux (nettoyage, gestion des déchets, organisation du cabinet…).

Voir le document

La SF2H propose également la procédure suivante pour le nettoyage et la désinfection des sols et des surfaces, si vous ne disposez pas de produit détergent-désinfectant virucide :
D
éterger avec produit détergent habituel, puis désinfecter (après rinçage et séchage) à l’eau de Javel diluée à 0,5% de chlore actif obtenue à partir des deux mélanges suivants :

  • 250 ml de concentré de Javel à 9,6% dans 750 ml d’eau froide (pour obtenir un mélange à 2,6%) + 4 litres d’eau froide,
  • ou 250 ml de concentré de Javel à 4,8% dans 750 ml d’eau froide (pour obtenir un mélange à 1,3%) + 1,5 litre d’eau froide.

Attention, la désinfection à l’eau de Javel d’une surface en inox nécessite un rinçage.


La SF2H rappelle également que les modalités principales de transmission du SARS-CoV-2 sont les suivantes :

  • Transmission directe par émission de gouttelettes en particulier lors d’effort de toux ou d’éternuement par le malade infecté symptomatique ou non vers une personne saine présente à une courte distance, avec risque de contamination par la muqueuse respiratoire principalement ;
  • Transmission indirecte, essentiellement par les mains par contacts avec la bouche, le nez, ou les muqueuses des yeux.

Les précautions « standard », en particulier l’hygiène des mains par le lavage des mains à l’eau et au savon ou par friction hydro-alcoolique, sont le premier rempart contre la transmission de tout micro-organisme et s’appliquent ainsi à la prise en charge de tout patient quel que soit son environnement.
La protection respiratoire en est le second rempart ; elle s’appuie sur les précautions complémentaires de type « gouttelettes ».

Les masques « grand public » correspondent aux autres dénominations régulièrement utilisées : masque alternatif, masque barrière ou encore masque tissus. Ils ont une efficacité de filtration entre 70 et 90% en protégeant l’environnement de celui qui le porte. Ils sont recommandés en population générale.

 

COMMENT PUIS-JE ÊTRE DEPISTE(E) ?
 

Il est possible d'être dépisté COVID-19 sur prescription médicale, pouvant être adressée par le médecin directement au laboratoire par tout moyen disponible (messagerie,…).
Où se faire dépister ? 

Nous sommes encore en attente d’informations des pouvoirs publics concernant les professionnels de santé en particulier.


Le CPias IDF (Centre d'appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins) a fait une mise au point sur les tests PCR : 
« Les tests RT-PCR sur prélèvement naso-pharyngé sont aujourd’hui considérés comme la technique de référence pour les virus respiratoires. Elle dépasse en sensibilité et souvent aussi en spécificité l’ensemble des autres tests conventionnels pour la détection des pathogènes (tests antigéniques, culture des virus), quelle que soit la technique de prélèvement. »

Voir le document complet


 

DON DE 100 000 MASQUES PAR LA REGION IDF

Jeudi 30 avril 2020, la Région Île-de-France a fait don de 100 000 masques chirurgicaux, destinés aux kinésithérapeutes francilien(ne)s. 

Ces 100 000 masques s’ajoutent bien aux 4,2 millions de masques déjà mis en circulation par le Conseil régional via l’ARS (distribution de masques par les circuits des grossistes répartiteurs en pharmacie) ou directement dans les officines (1000 masques remis par la Région à chaque pharmacie, avec une doctrine d’emploi distincte du stock Etat, doctrine établie en lien étroit avec l’ARS).
Cette dotation vient donc en supplément des dotations gérées par l’ARS et l’Etat.

Les 100.000 masques ont été répartis entre chaque département en fonction du nombre de kinésithérapeutes libéraux inscrits à leur tableau (libéraux, mixtes et retraités libéraux actifs). 

Il appartiendra aux conseils départementaux de l’Ordre d’établir les conditions de distribution (destinataires, quantités et informations aux professionnels). Vous devriez donc recevoir des informations de votre Conseil départemental prochainement ; n’hésitez pas à les contacter pour toute question.
 

 
Mme Farida ADLANI, vice-présidente de la Région IDF, en compagnie des représentant(e)s de l’URPS Kiné IDF, des syndicats Alizé, FFMKR et UNSMKL, ainsi que du Conseil de l’Ordre (régional et départemental). 

 

---

Par ailleurs, le Conseil régional d’Île-de-France a lancé une opération de don de 1000 masques chirurgicaux par officine. Ce don contribue à diminuer les tensions sur l’approvisionnement dans la région.

Ce stock « région » vient en complément du stock « Etat ».
Il doit être distribué :

  • En priorité aux professionnels de santé de ville et aux aidants dans les mêmes quantités maximales par professionnel que celles décrites ci dessus
  • Aux patients à risque qui le nécessitent, sur prescription médicale dans la limite de 6 masques par semaine et par patient (patients Covid+, maladies chroniques, polypathologies.)

 

RAPPEL DES REGLES D'HYGIENE ET DE PROTECTION

>> Nous avons mis en place une plateforme de simulation, ainsi qu'une vidéo, afin de faire un rappel sur les gestes barrière et l'équipement lors de la prise en charge à domicile d'un(e) patient(e) nécessitant une protection complète (kiné respiratoire, patient COVID+ ou suspecté, etc...).

 

>> L'AP-HP a également mis en ligne une série de vidéos récapitulant les différentes règles d'hygiène et de protection en cette crise sanitaire. Cliquez pour les consulter !




COMMENT ET OÙ S'EQUIPER ?

Depuis le début de la crise du coronavirus, de nombreux(ses) kinésithérapeutes d'Île-de-France nous ont remonté leurs difficultés à s'équiper de façon efficace, pour se protéger et protéger leurs patients.

Entre le 3 et le 10 avril 2020, nous avons mené une enquête via questionnaire en ligne, auprès des kinésithérapeutes francilien(ne)s, à laquelle 540 kinésithérapeutes ont répondu.
 Les résultats sont parlants :





Début avril, une plateforme a été mise en place par l'URPS Pharmaciens IDF, permettant à chaque kinésithérapeute francilien d'être attaché(e) à une seule pharmacie, afin de faciliter la récupération des masques mis à disposition par l'Etat.
Cela évite aux professionnels de santé de devoir visiter plusieurs pharmacies avant d'en trouver une ayant des masques en stock. 
Il vous faudra vous inscrire, puis faire une demande de masques chaque semaine.


>>>>>> monPharmacien-IDF.fr <<<<<<

En cas de souci, voir le tutoriel complet ICI
Sinon, contactez-nous ! 


Pour compléter cette dotation et obtenir les autres équipements (surblouses, charlottes, lunettes…), nous vous invitons à vous rapprocher de structures locales (municipalités, CPTS et maisons de santé) pour vous inscrire dans les circuits de distribution locaux. De notre côté, nous mettons tout en œuvre pour participer à la résolution de cette situation. 
 

COMMENT BIEN UTILISER LES EQUIPEMENTS ?

La SF2H, organisme de référence en hygiène et infectiologie, a communiqué des précisions quant à l’usage des masques. Vous les trouverez ICI

Il est notamment précisé que les masques chirurgicaux et FFP2, sont à usage unique. Dès lors qu’ils sont mis en place, vous ne devez les toucher qu’au moment de les jeter, en respectant les conditions d’hygiène lors du retrait. 

Les durées de port sont au maximum de 4h pour les masques chirurgicaux, 8h pour les FFP2, sous réserve de vérifier :

  • L’acceptabilité du masque par le professionnel.
  • Humidité de la partie filtrante du masque (absence d’humidité)
  • L’intégrité du masque (ex. élastique et partie filtrante)
  • Le niveau de risque de projection avéré de gouttelettes infectieuses



Le RéPIAS, Réseau de prévention des infections associées aux soins, a également mis en place des documents sur le port correct du masque :