Taille du texte : A- A A+

Accès direct : l'URPS Kiné IDF s'engage !

avec OMT-France, AFMcK, SFMKS et ITMP

En savoir plus keyboard_arrow_down

Madame la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé le 9 septembre dernier la possibilité de proposer des expérimentations d'accès direct à la kinésithérapie pour les entorses de cheville et la lombalgie aigüe.

Cette décision fait notamment suite aux recommandations de la mission nationale sur les urgences, menée par Thomas Mesnier (député et médecin urgentiste). De plus, l’Agence Régionale de Santé (ARS) Île-de-France a également lancé une mission « urgences », sous la responsabilité notamment de Patrick Pelloux, médecin urgentiste.
 

L'URPS Kiné IDF a donc décidé de s'engager sur cette problématique, en lançant un comité de pilotage "Accès direct" qui associe des acteurs pouvant accompagner la mise en oeuvre de ces expérimentations en IDF. La 1ère réunion de travail s'est tenue le 30 septembre 2019 avec des représentants d'OMT-France, de l'AFMcK ainsi que de personnalités qualifiées comme Anthony Demont et Adrien Pallot.



 

De nombreux sujets ont été posés sur la table et nécessiteront la rédaction de propositions concrètes sur lesquelles nous pourrons nous baser pour réaliser des protocoles. Le groupe de travail s’est accordé sur l’intérêt de proposer un projet ambitieux, qui puisse intégrer toutes les composantes de l’accès direct.

  • Montrer notre utilité auprès des patients et du système de santé
     
  • Se servir des expériences internationales
     
  • Définir concrètement l'accès direct et ce qu'il implique dans l'évolution des pratiques (évolution du droit de prescription, développement de compétences diagnostiques...)
     
  • Définir les conditions de recrutement des kinésithérapeutes
     
  • Elaborer un programme de formation continue adaptée aux besoins des expérimentations
     
  • Définir un cadre financier pour valoriser les kinésithérapeutes engagés dans l'expérimentation
     
  • Evaluer les expérimentations mises en œuvre pour démontrer les intérêts sanitaire, économique, organisationnel des projets.

 

La prochaine de réunion de travail se tiendra en octobre prochain.