Taille du texte : A- A A+

Projet Régional de Santé : place à la concertation

L'URPS Kiné IDF vous accompagne si vous souhaitez apporter votre contribution.

En savoir plus keyboard_arrow_down

Le Projet Régional de Santé (PRS) constitue le programme de l'ARS pour les prochaines années. Depuis le 9 mars, il est ouvert à la consultation pour tous.


Il se compose de plusieurs parties :

Cadre d'Orientation Stratégique
Définit les grandes priorités de santé en Île-de-France, et ce pour les 10 prochaines années.

Schéma Régional de Santé
Définit les actions qui seront mises en oeuvre.

Programme Régional d'Accès à la Prévention et aux Soins
Définit les actions spécifiques mises en oeuvre pour l'amélioration de la santé des personnes les plus démunies.
 



L'URPS Kiné Île-de-France a participé à la constitution de ce PRS, en étant présent aux réunions de travail, organisées par l'ARS. L'objectif pour l'URPS était de présenter à l'ensemble des acteurs présents la place que doit prendre la kinésithérapie en IDF. Voici quelques illustrations :

- L'axe 1 du PRS traite des parcours de soins. Nous avons demandé un soutien de l'ARS pour la diffusion du Répertoire Opérationnel des Ressources (ROR) et nous avons réalisé un dépliant sur les nouveaux modes d'exercice pour en expliquer le fonctionnement aux kinésithérapeutes.

- L'axe 2 du PRS traite notamment de la démographie, des déserts médicaux et de l'engorgement des urgences. Nous avons rappelé que la mise en oeuvre de l'accès direct, dans le champ musculosquelletique pouvait être une réponse intéressante à ce problème. Nous avons sensibilisé l'ARS sur la nécessité de majorer les incitations financières à l'installation (car elle en a le droit).

- L'axe 4 du PRS a pour objectif de rendre chaque francilien acteur de sa santé. Nous avons rappelé l'engagement du kinésithérapeute sur de nombreux enjeux de santé publique avec la participation à de grandes campagnes d'information comme le Moi(s) sans Tabac et la campagne Octobre Rose, car le rôle du kinésithérapeute dans la prévention doit être valorisé.

La consultation est désormais ouverte à tous en cliquant sur ce lien.
 



Les 3 volets du PRS représentent des centaines de pages qu'il vous sera probablement difficile à lire entièrement. Nous vous invitons à contribuer à cette consultation en donnant vos propositions. Afin de vous accompagner dans votre réflexion, nous vous suggérons de porter vos contributions sur les thématiques suivantes (car elles sont reconnues comme prioritaires pour l'ARS). Votre contribution est individuelle, la liste ci-dessous n'est en rien exhaustive mais constitue seulement des pistes de réflexion :

- Rôle du kinésithérapeute dans la prise en charge des personnes âgées

- Rôle du kinésithérapeute dans le domaine de la périnatalité

- Rôle du kinésithérapeute dans l'accompagnement des patients atteints d'un cancer

- Pistes pour favoriser la venue de kinésithérapeutes dans les zones sous dotées

- Rôle du kinésithérapeute dans la prévention (dans les entreprises, en milieu scolaire)

- Projets d'accès direct permettant une amélioration du parcours de soins du patient

 

La consultation est ouverte jusqu'au 9 juin 2018 et permettra une dernière révision du PRS avant son approbation et sa sortie définitive avant la fin de l'année.